Transcendance et fragilité des valeurs.

TRANSCENDANCE ET FRAGILITÉ DES VALEURS. POUR UNE ÉTHIQUE UNIVERSELLE, PLURALISTE ET DÉMOCRATIQUE

 

Il n’y a guère de question plus révélatrice des dilemmes contemporains de l’éthique fondamentale que la problématique des valeurs, même s’il convient de rappeler à titre liminaire que l’axiologie, comme théorie normative des valeurs éthiques, n’épuise de loin pas tout le sens possible de la philosophie morale et a pu faire l’objet, en théologie, de contestations radicales.

 

Poursuivre votre lecture :  PDF

%d blogueurs aiment cette page :